Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Prunette
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...

Quoi qu'on trouve

En exclu tout sur la nouvelle série d'NRJ 12 : L'actu des stars, le guide des épisodes, les photos... Nan mais et puis quoi encore??? Ici c'est pas un blog d'ado boutonneux ! Vous trouverez ici la vie de ma petite personne : pensées, recettes, rendez-vous galants foireux... bref la vie comme elle est. 

 

Recherche

Vieilleries

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 10:01

Je ne sais pas vous, mais personnellement il m’arrive régulièrement de me souvenir de mes rêves, ou au moins d’une impression générale. Sensation de bien être, inquiétude, tristesse, plaisir…

Cependant il y a des rêves dont je me souviens toujours très bien, et ce ne sont en général pas les plus agréables !

Je tiens à vous rappeler que je ne regarde jamais de film gore car après je n’en dors plus pendant au moins 3 nuits !

L’autre nuit je rêvais que j’étais maintenue captive par un fou dangereux avec d’autres personnes et que pour une raison que j’ignore il s’est mis à me couper la dernière phalange de tous les doigts. Au réveil, j’ai vérifié que tous mes ongles étaient bien là pendant au moins 2 minutes. Cette nuit me voilà coincée dans une maison aux grandes baies vitrées  par une nuit sans lune, où un serial killer tuait, dans un extrême violence, tout ce qui bougeait. Je réussis à sortir (pour une fois il ne m’arrive rien) juste avant que les lumières ne s’éteignent et des cris retentissent. Quand les lumières se rallument les baies vitrées sont maculées de sang. Réveillée en sursaut, en sueur et le cœur battant la chamade après le rouge ma nuit fut blanche…

Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 17:36

Depuis hier j’ai des démangeaisons à un endroit bien particulier : la première phalange de l’annulaire de la main gauche. Ça veut dire quoi ??? Aller soyez plus originaux que ce qu’on me dit depuis 24h !

Repost 0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 10:24

L’entreprise est un merveilleux endroit pour critiquer la société. Parfois je peux être la plus agréable des collègues, parfois la dernière des pestes. Je reviens à l’instant de « l’espace détente », nom ridicule donné à un espèce de cagibi sans fenêtre et sans air, éclairer par un néon, endroit qui ne donne aucune envie de rester et donc par conséquent incite à retourner bosser (bravo beau stratagème de la part de la direction). Bref j’étais allée remplir ma bouteille d’eau quand j’ai croisé 2 collègues d’une autre équipe en train de discuter dans le couloir. Entre l’une et l’autre je me demande si quelqu’un aura grâce à mes yeux. La première était vêtue de blanc. Complètement boudinée dans son haut trop juste pour elle, laissant apparaître sa chair et des bourrelets disgracieux. Je n’ai rien d’une sylphide mais j’essaie de m’habiller de manière appropriée en mettant en avant mes points forts et en masquant ce que je trouve déplaisant, et je fais tout à fait illusion. La deuxième était la classe incarnée. Un haut couleur crème, un pantalon blanc à rayures beiges et un bon slip noir bien emboîtant comme il faut ! Et le top du top l’étiquette blanche que l’on voyait par-dessus son slip. Honnêtement je me demande comment certains font pour arriver à sortir de chez eux le matin aussi mal fagotés…

Ok ok j’arrête d’être méchante.

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 14:02

Je rentre dans le bureau et un de mes collègues se trouvant à proximité de la porte, et penché debout sur un dossier, réalise un léger bond sur le côté. Bien gentille je le rassure et lui dis qu’il se trouve trop loin pour que j’arrive à l’atteindre avec la porte. Et là on part dans la quatrième dimension :

- Non mais j’ai un gros cul, j’ai grossi (honnêtement il est pas épais, ou alors il le cache vachement super méga bien)

- Tu sais j’ai pas regardé

- Ben regarde si tu veux !

Il se retourne et me montre son postérieur ! Il a du répondant, ça peut être fun !

Ça va j’en ai pas perdu la vue ;o)

Sinon petite phrase de Mamzelle Y, concernant les amitiés qui finalement n’en valaient pas la peine. Je lui disais que ça m’avait quand même attristée de couper les ponts. Réponse : oui mais c’est comme une bande de cire sur les jambes ça fait mal, mais le résultat est plus que satisfaisant !

Repost 0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 10:42

J’ai passé un week-end assez étrange. Pas désagréable mais assez surprenant.

Déjà j’ai vu un jeune homme très attiré par mon côté excentrique et qui finalement est incapable de gérer cette particularité de ma personnalité. Encore un qui se noie dans un verre d’eau (cas typique du gars qui ne sait pas ce qu’il veut).

J’ai dîné également avec un ami que je n’avais pas vu depuis près de 2 ans, c’était fort agréable. Il était scotché de voir toutes les galères que me sont tombées sur le coin du museau en si peu de temps.

Mais le moment que j’ai préféré hier c’est vraiment le dej avec ma copinette V que je n’avais pas vue depuis que j’ai commencé ce boulot de merde. J’ai la chance qu’elle ait compris que les galères s’enchaînant, je me sois renfermée sur moi-même car je ne voulais pas que les autres me voient comme ça. Je me suis rendue compte que perdre son amitié m’aurait beaucoup peiné, beaucoup plus que certaines auxquelles j’apportais plus d’importance et qui finalement ne valaient pas grand-chose. (Je viens de relire ma dernière phrase, en fait c’est un beau compliment pour elle, mais une putain de vacherie pour d’autres !) J’espère juste que cette fois-ci on ne se reperdra pas de vue !

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 11:41

Et pour cause j’y suis encore allée. Cette fois-ci, mamzelle Y et moi avions opté pour Los abrazos rotos (en V.O. s’il vous plait). Almodovar et moi c’est une histoire qui dure depuis 15 ans. Alors forcément quand son nouveau film sort, je me précipite dans les salles obscures malgré un temps magnifique (séance de 19h15 ça va encore, ça gâche pas non plus la journée). Je pense que si j’étais actrice, être dirigée par Almodovar serait un honneur mais aussi le top ! Il a le don de mettre en lumière ces actrices. Penélope Cruz n’est jamais aussi éclatante que dans ses films. Toutes les femmes sont criantes de vérité et c’est toujours un réel plaisir que de rentrer dans cette bulle espagnole. Cela dit, je ne pensais pas qu’il pourrait avoir la palme d’or cette année avec son film. Volver, comme Tout sur ma mère, prenait aux tripes et j’avoue qu’il y a 3 ans, c’était du vol que de ne pas lui donner. Etreintes brisées tout en étant un très beau film n’a pas l’envergure des autres. Il lui manque le petit je ne sais quoi pour le rendre génial. Malgré cela on vibre quand même avec Magdalena et Harry, cette passion (et la poitrine de Penélope pour ces messieurs) ne laissant pas insensible…

Repost 0
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 11:45

Non il ne s’agit pas de mon nouveau fantasme, au risque d’en décevoir certains.

Il est de notoriété publique que je n’aime pas trop les hommes poilus. Bon, après on fait avec, je vais pas les obliger à utiliser des bandes de cire. Certains je pense n’y survivraient pas ! Cependant, la pilosité dans le dos ça me hérisse les poils de mes jambes parfaitement épilées, et si l’objet de mon affectation a autant de poils sur la poitrine que moi de cheveux j’avoue avoir du mal. Je sors avec des hommes, pas des singes.

Cela dit, je veux bien faire une exception pour Hugh Jackman dans X-Men Origins. D’ailleurs en fait il est pas si poilu que ça. Bon ok il a des rouflaquettes qui lui mangent la moitié du visage, une tignasse à faire pâlir de jalousie M. Mais punaise qu’est ce qu’il est séduisant…

Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 11:09

Je rentre de 10 jours dans le sud. Que s’est il passé pendant cette période ? Et bien pas grand-chose, je me suis assommée avec un sac à pain, j’ai vu mes amis et je n’ai rencontré personne qui voulait que pour notre première rencontre je lui ouvre la porte de mon appartement complètement nue avec des talons aiguilles, des menottes et les yeux bandés. Bref, 10 jours de vie normale. Limite c’est ennuyeux de vivre comme tout le monde…

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 08:11

Enfin, même si c'est pas le top, j'ai connu pire donc c'est pas de moi qu'il s'agit mais de la pièce de théatre que nous avons été voir hier soir avec Mini S.
C'est bien mais pas extra, en plein tarif ça m'aurait fait mal au coeur mais là ça allait. Le théatre est sympa bien que pas très grand, les acteurs sont très bons. On rit bien sans toutefois être bidonné sur sa chaise. Mais c'est nettement mieux que "Chat et Souris" que j'avais trouvé à chier ! Ce qui m'a vraiment marqué c'est la dernière réplique: "moi aussi j'ai la trouille". Comme quoi je ne suis pas un cas unique !
On s'est ensuite baladé à Pigalle, c'est dingue le nombre de touristes attirés par le commerce du sexe dans ce quartier de Paris. Et devinez quoi, dans la vitrine du supermarché érotique ils ont le même.... gazon en plastique que j'ai mis dans mes toilettes !!!

Repost 0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 08:52

Parce que la terre entière le réclame voici le compte rendu de la soirée avec ze Wam, la paire de fesses la plus sexy de la blogosphère. Et bien vous savez quoi ? Je n’ai même pas pensé à le regarder (je suis une fille bien élevé, ma mère m’a appris à ne pas regarder les postérieurs masculins quand je dîne avec eux). Nous avions rendez-vous sur les marches de l’opéra, un de mes endroits préférés (j’ai pensé trop tard qu’on aurait pu se rejoindre plus tôt pour aller le visiter et que je lui conte les conspirations et les alliances qui se sont formées dans le grand foyer à l’heure de l’entracte, tant pis une prochaine fois). Direction un bar à tapas pour prendre une sangria (oui plus de menthe pour le mojito) où Wam s’est découvert une passion pour les chipirones… Nous décidons d’enchaîner sur des moules frites, toujours en blaguant (en rentrant j’ai descendu un litre de badoit, j’ai vraiment trop mangé ce soir là). J’apprends encore plein de trucs sur lui et lui encore plus sur moi (bavarde un jour, bavarde toujours !!) : j’avoue que je ne serais pas contre goûter son Tournedos Rossini (sans la truffe) et je crois que mes fraises au vinaigre balsamique lui font de l’œil, tout comme la salade de tomates/nectarines…  Je m’absente quelques minutes et en revenant je le trouve en grande conversation avec notre voisine de table, la cinquantaine bien tassée, des baskets au pied, non décidément avec mon t-shirt de fée je ne peux pas rivaliser… Un petit tour de quartier et 3 blagues pourries plus tard, je suis dans le bus direction ma ptite maison. Excellente soirée, à réitérer !

Repost 0

Dernières Humeurs