Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Prunette
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...

Quoi qu'on trouve

En exclu tout sur la nouvelle série d'NRJ 12 : L'actu des stars, le guide des épisodes, les photos... Nan mais et puis quoi encore??? Ici c'est pas un blog d'ado boutonneux ! Vous trouverez ici la vie de ma petite personne : pensées, recettes, rendez-vous galants foireux... bref la vie comme elle est. 

 

Recherche

Vieilleries

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 20:30

Cela fait quelques semaines que je m'amuse à faire des tests de pâtisserie le dimanche après-midi et que je convie quelques personnes à goûter mes tests. C'est parfois un réel succès, comme la Bergamot Curd, ou les Shortbreads, parfois ça demande un 2ème essai...

 

Le test d'aujourd'hui fut concluant du premier coup (hourra) !!

 

Pour faire des petits financiers aux amandes il vous faut

 

Un peu de motivation (franchement ça va c'est pas la mer à boire)

75 gr de poudre d'amandes

35 gr de farine

100 gr de sucre

75 gr de beurre

4 blancs d'oeufs

Un peu de vanille

Une pointe de sel

 

Préchauffer le four à 180° (Th6)

 

Mélanger la poudre d'amandes, la farine, le sucre et le beurre fondu.

Monter les blancs en neige (mon robot le fait très bien tout seul, un vrai bonheur)

Ajouter dé-li-ca-te-ment les blancs en neige à l'appareil et verser la préparation dans des moules bien beurrés et enfournéer le temps qu'il faut, en gros ça depend de la taille du moule mais pour des mini-financiers faut compter 15-20 minutes

 

Et voili !

 

Merci qui? ;)

Repost 0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 20:43

Ce matin je glandais me reposais, sur mon canapé, quand je fus saisie d'une envie soudaine de sablés. Le truc que je n'ai pas fait depuis au moins 5 ans !

J'ai hésité entre des sablés de Noël, mais c'est un peu tôt dans la saison, du coup j'ai opté pour des sablés au beurre.

 

300 gr farine

200 gr de beurre salé

100 gr de sucre

 

En mode flemmard, couper le beurre à température ambiante et les mettre dans le mixer, avec le sucre et la farine.

Appuer pendant 30 secondes sur le bouton et la pâte est prête (sinon à la main ça doit prendre environ 15 minutes)

 

Etaler la pâte sur du papier sulfurisé et l'abaisser (environ 1cm). La mettre au frais pendant 15 minutes, le temps de préchauffer le four à 150° (Th 5)

 

Exhumer les emporte pièces du fin fond du placard et découper des petits biscuits. Les mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner 30 minutes.

 

Le plus dur c'est d'attendre que les sablés refroidissent... Ils ont le bon goût des biscuits anglais qu'on sert avec le thé chez les rozbif...

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 17:01

En espérant que les cloches vous ont bien gâtés et que St Citrate protège vos estomacs...

Cette année, comme à peu près tous les ans maintenant, j'ai fait mon repas de Pâques et j'étais particulièrement fière de ma table. Regardez plutôt...

 

002.JPG

 

Au menu, petit kir banane verte (assorti à la table) et ses petits toasts provençaux, salade de Pâques même qu'elle était top ! Plateau de fromages, soupe de fruits rouges au muscat et gateau au citron, sans oublier les chocolats :)

 

005.JPG

Repost 0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 18:49

Ce matin, levée tôt mais pour une bonne raison ! Rejoindre mes amis et partir à la chasse aux macarons dans les boutiques du grand patissier parisien.

001.JPG

 

Voici mon butin, une trentaine de petits délices que je vais déguster ce soir avec mes chères copines...

Je ne m'étends pas sur le sujet, Douce et toutes les régimes addicted risqueraient de me détester ^^

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 10:09

Hier soir, j’ai reçu mes anciens compagnons du cours de rock à dîner. Comme je n’avais pas vraiment envie de me prendre la tête mais que je mourrais d’envie d’essayer mon nouveau jouet (le siphon) j’ai donc réalisé un trio de verrines (gaspacho, crème d’avocat/dés de saumon et un trait de citron, purée de pois cassés/lamelles bacon), une fondue vigneronne (oui celle où le poulet cuit dans du vin blanc dans lequel ont mariné plein de bonnes choses telles que du gingembre, de la cannelle, de la vanille…) accompagnée de chips de carottes, betteraves et panais et d’une petite salade et enfin un truffon chocolat/praliné assorti d’une chantilly au carambar…

La recette de la fondue vigneronne vous la trouverez ici, et pour le dessert voici les ingrédients pour 4 gourmands :

Pour la chantilly

25 cl de crème fleurette (oui la liquide, entière, avec plein de matières grasses)

10 Carambars

50 gr de sucre roux

Pour le truffon

10 cl de crème fleurette

65 gr de chocolat pâtissier (j’ai pris du 70% de cacao)

20 gr de beurre

Du pralin (la quantité dépend de votre gourmandise, mais je dirais un chouilla)

Dans une casserole, porter la crème à ébullition et ajouter les carambars et le sucre. Bien mélanger et mélanger et mélanger (parce que les carambar ça fond pas très très bien…) Une fois que les carambars sont entièrement fondue, mettre au siphon, visser une cartouche (j’en ai mis 2 pour être sûre d’obtenir une chantilly légère), secouer (shake shake shake señora, shake your body line) et mettre au frais pendant 3 heures. Dans une casserole, porter la crème à ébullition et ajouter le chocolat, puis hors du feu le beurre. Une fois que le mélange est homogène incorporer le pralin (en pluie légère, dans un geste aussi gracieux que sportif) et verser dans des ramequins et mettre au frais.

Au moment de servir, sortir les ramequins et le siphon, le secouer énergiquement et faire un essai dans l’évier ! Mettre de la chantilly sur le truffon, parsemer un peu de pralin et servir sans attendre. Délicieux…

Ce matin j’ai eu la bonne idée de vouloir nettoyer le siphon avant d’aller bosser, bon ben en le vidant j’ai réussi à repeindre les murs de ma cuisine de chantilly au carambar…

Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:22

Vendredi soir, ma copine Céc’ est venue passer la soirée et la nuit à la maison. Quinze ans d’amitié entretenue à coups de sucreries, confidences, engueulades et voyages… Avec elle j’ai passé le cercle polaire mais j’ai également fait mon premier voyage en Asie. On a survécu à plusieurs ruptures (d’un côté comme de l’autre) et nous nous sommes soutenues dans les moments difficiles. Bref, elle fait partie de mes vraiment bonnes copines.

Elle vient régulièrement sur Paris en formation et nous profitons toujours de l’occasion pour nous voir et augmenter notre taux de cholestérol et de glycémie l’espace de quelques heures.

 

Histoires de changer un peu, j’ai décidé de faire des bricks.

 

Pour 2 bonnes copines il vous faut :

 

Un paquet de bricks

Un petite boite de thon

De la chair de tomates

Un oeuf

Un peu d’emmental râpé

Une bûchette de chèvre

Un demi-barquette de lardons

8 pruneaux dénoyautés

Une banane

Du nutella ou tout autre substance sucrée et excessivement calorique !

 

Dans la mesure où, en temps normal, on a juste besoin d’une brick par personne pour le plat, j’ai décidé de faire un dîner bricks de l’apéro au dessert (oui parce qu’autant vous le dire tout de suite : les bricks ouvertes dans le frigo ça sèche super rapidement et donc ça finit très vite dans la poubelle…)

Prendre 4 bricks et les couper en deux. Puis 2 autres bricks et les laisser entières (elles serviront pour le plat)

 

Dans une petite casserole mettre quelques lardons et les pruneaux coupés en morceaux de la taille des lardons, laisser cuire à feu doux. Dans une assiette, découper 4 tranches de bûchette en petits morceaux, et ajouter une pointe de chair de tomates. Dans un saladier mélanger la boite de thon avec de la chair de tomates (j’ai dû mettre entre 6 et 8 cuillères), un chouilla d’huile d’olive, l’oeuf et 2 pincées (ou plus selon le taux de cholestérol souhaité) d’emmental.

Vous y êtes ?

Maintenant 2 options s’offre à vous : la four préchauffé à 180° (cuisson plus lente et plus diététique) ou la poêle avec un iota de beurre (option plus rapide, plus goûteuse et un peu plus grasse). Comme il était déjà tard j’ai opté pour la poêle.

Prendre 4 demi-bricks, poser dans un coin de 2 d’entre elles les lardons/pruneaux et le chèvre tomates sur les 2 autres, rouler et rabattre les coins pour faire des petits paquets. Les mettre dans la poêle pour les faire dorer quelques minutes (penser à les retourner). 

Juste avant d’apéroter, mettre le thon dans 2 bricks entières, les replier et les mettre dans la poêle. boire un coup pour fêter ça en dégustant les 2 premières mini-bricks. Servir les grande bricks une fois cuite avec une petite salade de mâche ou de roquette assaisonnée d’huile d’olive et de vinaigre balsamique.

Discuter, parler, blaguer, dire du mal des gens et passer au dessert. Couper la banane en lamelles et les disposer sur les dernières demi-bricks puis ajouter une petite cuillère de nutella. Rouler les bricks et rabattre les coins et hop dans la poêle.

C’était un peu lourd mais réconfortant…

Repost 0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 19:34

Jeudi soir, j'ai eu la chance de recevoir Popine Elsa de passage à Paris pour des raisons administratives. Elle est toujours entre 2 valises (ce qui lui pose parfois quelques problèmes d'intendance) avec 10 000 projets, ses envies et ses amis tout autour du monde. Alors forcément, quand elle me dit " je suis sur Paris", je déplie mon canapé, allume ma gazinière et mets de la musique entraînante  qui résonne jusque dans la cage d'escalier...

Pour une popine Elsa et une Pépette
3 courgettes
1 oignon (blanc ou jaune)
1 oignon rouge (parce que c'est plus joli quand ya plein de couleurs)
Un peu de gingembre
Du lait de coco
Quelques pâtes pour la popine
2 tranches de jambon cru pour la Pépette

Peler les oignons et les émincer (ou les mettre dans votre super robot 21 fonctions en mode hâchoir), les jeter dans votre superwok de combat avec un peu d'huile de noix de macadamia (ça marche aussi avec de l'huile 4 graines ou olive, mais là j'avais envie de changer) et du sucre pour que ça caramélise (ñiam ñiam). Quand les oignons sont tendres et dorés, y jeter les courgettes en pyjama et coupées en rondelles. ajouter un peu de poudre de gingembre et transformer votre wok en boîte de nuit animée par cet abruti de David Ghetta. Tout doit bouger et remuer, sautiller et suer...Quand les courgettes sont al dente (encore croquantes mais pas crues) ajouter un peu de lait de coco (pas trop, c'est juste pour faire un peu de sauce pour les pâtes) attendre la reprise de l'ébullition et servir avec les pâtes et ou avec les tranches de jambon cru négligeament disposées dans l'assiettes, ou avec les 2 !!

A déguster sans modération davant un film débile, une comédie musicale ou 2 épisodes de votre série préférée...

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 10:10

No sé porque pero desde que me desperté esta mañana, estoy pensando en castellano. Sin duda, tiene un vínculo con  mi próximo viaje a Madrid dentro de 1 mes. Una semanas con mis primas en la ciudad de mi corazón. Reflexionando ahora a todo lo que podemos hacer, a donde podemos ir y todo eso. Pero bueno, comme la majeure partie de mon lectorat ne maitrise pas forcément la langue du Poète je vais continuer dans la langue de Molière.

Donc ce week-end c’était Waffles & Wii Party a mi casa (houlala 3 langues en une seule phrase il va vraiment falloir calmer le jeu !)

J’ai profité de la visite de mes amis montluçonnais pour réunir quelques personnes chères à mon cœur : le mexicon, Micha ma petite allemande retardataire, miss Russie, et topine Noémie, et jolie Cath qui s’est greffée en cours de soirée.

Au menu donc, de grosses tôles sur Guitar Hero, de superbes chorégraphies sur Just Dance 2 et des défis débiles sur les Lapins Crétins !

D’un point de vue culinaire, outre les gauffres qui étaient fort bonnes accompagnées de chantilly au Nutella faite maison, j’avais réalisé quelques déliciosités pour l’apéro dinatoires. Une petite verrine de crème de roquefort au gingembre accompagné d’un carpaccio de poires. Une autre petite verrine de purée de pois cassés avec des petits lardons. Mais aussi des mini-croissants : pesto et bacon pour le premier et concassé de tomates confites et olives accompagné de comté pour le deuxième et des petits feuilletés au comté agrémenté de graines de pavot, paprika, origan…

Bref une fois de plus je me suis surpassée !

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 09:38

Encore une recette qui donne envie de m’épouser.

Pour 4 gourmands il vous faut

4 blancs de poulet (environ 600gr)

1 oignon

2 cuillères à café de gingembre

4 cuillères à soupe de miel

Le jus de 2 citrons (on peut aussi mettre quelques zestes)

Une brique de crème fleurette

La veille, préparer la marinade. Couper le poulet en morceaux (pas trop petits sinon ça sera sec, mais pas trop gros non plus), le mettre dans un bol ou une boite plastique. Ajouter le gingembre, le miel et le jus de citron. Si le miel semble un peu trop solide on peut le passer quelques secondes au micro onde ce qui facilitera le mélange. Mélanger de manière à ce que chaque particule de gingembre ait fait la connaissance d’au moins une particule de miel et de citron, couvrir et mettre au frigo. Pour ma part je choisis l’option boite en plastique hermétique qui permet de temps à autre de secouer la boite (shake shake shake señora, shake your body line…) sans avoir besoin d’une cuillère ou de tout autre instrument.

Le lendemain, émincer l’oignon et le jeter dans un geste aussi sportif que gracieux dans le wok ou la casserole pour les moins bien équipés avec un peu de matière grasse, mettre ensuite le poulet et laisser cuire à feu doux/moyen en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, ajouter la crème fleurette (un peu, beaucoup, carrément trop c’est vous qui voyez), laisser quelques instants et servir sans attendre.

Dimanche j’avais accompagné mon poulet de pâtes et de légumes (carottes et brocolis), autant vous dire que c’était plus que bon !

Repost 0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 09:35

Depuis plusieurs jours je me traîne une vieille humeur de merde. Entre déprime et colère, les journées me paraissent sans fin, et je ne vous parle même pas de ceux qui me fréquentent, pour eux ça doit être encore pire !

Je rumine, je pleure, je crie, et je m’énerve après tout le monde. Mais quand est ce que ces put*** de sautes d’humeurs vont passer ??? Histoire de me changer les idées, Micha m’a courageusement proposée d’aller prendre un thé chez Ladurée en sortant du boulot. Il y avait fort longtemps que je n’avais pas bu un Canarino, j’ai donc sauté sur l’occasion (pour les non initiés, un Canarino chez Ladurée est une infusion d’écorces d’agrumes et de gingembre).

Nous voilà donc dans la véranda du salon de thé sur la plus belle avenue de monde en train de déguster nos breuvages, en disant du mal des gens et tout en savourant quelques macarons : le nouveau chocolat, pomme verte, citron et fleur d’oranger…  Un vrai moment de détente et de plaisir, surtout quand la pluie tombe dehors.

Repost 0

Dernières Humeurs