Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Prunette
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...

Quoi qu'on trouve

En exclu tout sur la nouvelle série d'NRJ 12 : L'actu des stars, le guide des épisodes, les photos... Nan mais et puis quoi encore??? Ici c'est pas un blog d'ado boutonneux ! Vous trouverez ici la vie de ma petite personne : pensées, recettes, rendez-vous galants foireux... bref la vie comme elle est. 

 

Recherche

Vieilleries

25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 17:59

Donner rendez-vous à l’un de ces spécimens après votre journée de travail. Faire un rapide tour de shopping dans un grand magasin (parce que oui, je sais, il faut que je me fasse psychanalyser mais je n’aime pas le shopping) car monsieur ne trouve rien à sa convenance. Ayant décidé d’aller au ciné (en version française parce môôôôsieur refuse d’y aller si c’est en version originale) se caler au starbuck en attendant la séance et là commence une envie de claquage intensif : café dégueu (ça c’est pas faux, pourquoi je prends un frapuccino framboise à ton avis ?), pas de bière, café non fumeur. Je l’ai écouté râler un temps certain avant d’en avoir ma claque et de dire ok on y va. Et maintenant cet énergumène râle parce qu’on est dehors et qu’il fait froid (ah ben ça mon grand fallait pas me gonfler au starbuck). On décide de se poser une demi-heure dans un pub (mauvaise idée à cause du syndrôme du DAC développé il y a 8 jours sur ce blog) et l’homme, jamais content, continue de râler cette fois sur le fait qu’aller aux toilettes dans un pub équivaut à fort boyart !! (attrape la corde, passe par dessus les crocodiles, longe la crypte, attention ouvre la bonne porte sinon tu tombes sur l’hydre à 3 têtes, c’est pas ça mais pas loin…) On se dirige vers le ciné et là je me dis « ça y est je vais avoir la paix… » mais non !!! Quand le film commence il trouve le moyen de bougonner qu’il a envie de pisser (ah ben voilà c’était très malin de boire un demi avant la séance !)

 

Mais contre toute attente (et bien que je me plaigne un peu de ce côté jamais content) j’ai passé une très bonne soirée en sa compagnie (et que dire de la nuit…) Les hommes sont ainsi faits, jamais contents, jamais satisfaits mais déshabillez-vous devant eux et d’un coup tout va pour le mieux…
Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 22:47

…même si c’est bien con :

 meudeuleu dit :

 je reviens, faut que j'emballe

 meudeuleu dit :

 on emballe ce qu'on peut

 meudeuleu dit :

 moi je fais dans le cadeau

 

 

F dit :

 t'es sûre que ton post it ne s'est pas envolé là?

 Prune dit :

 nan

 Prune dit :

il y a marqué dessus "ne sois pas méchante, ne sois pas odieuse, sois gentille et aimable"

 F dit :

 je m'en doute

 F dit :

 c'est vachement ambitieux comme programme

 F dit :

 surtout pour toi

 F dit :

 mais tu as raison, faut toujours avoir des objectifs élevés

 F dit :

 même si on sait qu'au arrivera à peine à 20%

Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 21:51

Ingrédients :

Une Prune bien sensible et émotive comme il faut

Un beau film

Un canap’ avec des coussins ou une salle de ciné

Un kleenex (plus que nécessaire)  

 

 Et surtout pas de public !!!!

Dans la catégorie beau film on a celui-ci par exemple

 

Dès qu’elle se met à chanter Volver, c’est bon  j’ai des frissons de partout et les yeux qui piquent, sans parler de la scène finale où là ya rien à faire l’usage du kleenex est indispensable.

 

 

  Pire encore celui-ci, le film qui fait presque aimer le karaoké !!

La scène ci-dessus est pour moi une des plus belle du cinéma. Que lui dit-il à l’oreille ? Cette question a été posée par des millions de spectateurs. Pour ma part il lui dit : Ne pleure pas car le plus triste aurait été de ne jamais s’être rencontrés… Rien que de l’écrire j’ai les yeux humides !

Le plus dur c’est de faire bonne figure au cinoche ou dans le salon quand je ne suis pas seule (non surtout ne craque pas ! retiens toi !!!!), il est pour moi hors de question d’afficher une telle faiblesse de caractère. Non je rigole en fait je m’en fous mais j’évite quand même car j’ai rarement de kleenex sur moi…

Repost 0
20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 16:14
Comment peut on avoir envie, en même temps, d’assommer quelqu’un à coups de paires de claques au dessus d’une falaise (comme ça en tombant il/elle se fracasse le crâne en bas de la falaise !!) et de faire ce que cette personne vous demande pour lui faire plaisir, et parce qu’elle croit en vous (bien que vous soupçonniez cette personne de ne pas être sincère, mais ça, ça vient de ce que des gens mal intentionnés vous ont bousillée avant) ? Rarement mon esprit avait été aussi confus. Quand j’ai commencé à réfléchir à ce problème je ressemblais à une héroïne de comédie britannique complètement disjonctée. J’avais envie de hurler, de pleurer et de sauter au plafond (allez comprendre…) mais je me suis bien gardée de lui dire, et puis au bout de 8 jours je lui en ai quand même parlé car fallait que ça sorte. Et j’ai plus que bien fait. Je pense qu’il est loin d’être évident de parler avec une nana aussi imprévisible et pouvant avoir des réactions aussi excessives que moi (dans ces moments là c’est gilet pare-balles, casque et bouclier sinon c’est la mort par absorption d’horreurs verbales assurée) alors je remercie cette personne d’avoir eu le courage d’affronter cette tornade que je peux être, et surtout de m’avoir fait sa requête il y a 8 jours…
Repost 0
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 21:21

… ou le syndrome du dé à coudre.

 

Journée de merde au taf, du boulot à ne plus savoir qu’en faire, des réclamations clients à ne plus savoir quoi faire, bref de quoi me faire péter un plomb sévère !!! Un grand merci à mes collègues chéris (enfin ceux qui dorment pas dans les toilettes n’est ce pas mademoiselle…) qui m’ont bien soutenue et aidée. Pour mon début de soirée, je m’accorde un verre (même 2 ) avec un homme des plus charmants (ah lala ), moment fort sympathique qui me fait oublier mes misères de la journée. Il me fait rire, il est intelligent, c’est pitié qu’il ait pas les yeux clairs sinon direct j'en fait mon casse-croûte ! (C’est à croire que je ne fréquente que des beaux gosses…) Après l’avoir laissé à la bouche de métro (c’était sur le chemin), je me dirige vers l’arrêt de bus et là un froid glacial me saisit et les 2 verres que je viens d’absorber se rappellent à mon bon souvenir au niveau de la vessie. Bon vite que ce bus arrive. Evidemment je l’attends 3 plombes et demi, le froid me gèle, l’envie devient de plus en plus forte. N’y tenant plus au bout de 20 minutes je décide d’aller jusqu’à mon boulot à 2 pas de là. Je me précipite au pas de course du haut de mes talons et arrive de justesse ! En sortant évidemment je vois le bus me passer sous le nez et me voilà de nouveau 20 minutes dans un froid polaire et rebelotte !! 45 minutes plus tard, de nouveau victime du syndrome du dé à coudre, je trouve un F devant ma porte en train de pester qu’il m’attend depuis presque une heure armé d’une pizza froide. Je n’écoute pas ses récriminations (Jamais tu réponds à ton téléphone ? T’étais où ? Je me demande ce que ça donnerait si c’était mon jules…) tellement j’ai l’impression que je vais mouiller ma culotte. Trop marre d’être une pisseuse !
Repost 0
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 19:05

Laquelle d’entre vous n’a jamais rencontré le problème du string qui tombe systématiquement de la corde à linge ? (je dis laquelle mais les hommes portant des strings sont aussi concernés je pense) Systématiquement ces saloperies se font la malle quand j’essaie de les fixer avec une pince à linge, et encore maintenant j’ai des pinces à linge je vous raconte même pas la galère avant que j’en achète !

 

Pouvez-vous m’expliquer quel malin plaisir ils prennent à sortir volontairement de la pince ? (et le premier qui me dit que mes pinces sont merdiques c’est ma main dans la figure). Chaque fois que je sors le linge de la machine le combat commence : déjà j’attrape l’intégralité des affaires et là ces petits cons en profitent pour s’échapper. Une fois l’intégralité de la lessive fixée, je pars m’activer ailleurs et en repassant, invariablement il y en a un voir deux qui sont sur mon parquet. Ca m’énerve !!! Avez-vous la solution ??

Repost 0
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 23:46
Les filles, grande question : avez-vous déjà eu dans votre lit (ou ailleurs, le canapé ça marche bien aussi…) un mec hyper doué, qui fasse vibrer chaque fibre de votre corps ? Et bien mesdemoiselles si ça vous arrive, enfermez-vous sans aucune hésitation avec lui sans qu’il ait la moindre possibilité de s’échapper (6ème étage pour ça c’est pas mal). Laissez mijoter sous la chaleur d’une couette pendant presque 24h (s’il devient liquide aérez et pensez à l’hydrater, beaucoup l’hydrater !). Savourez chaque baiser et caresse qui vous électrise de la tête aux pieds et profitez de ces moments divins pour vous laisser aller. Discutez, riez et amusez-vous car un homme pareil ça ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval (surtout en ville où, à part la police montée, les chevaux sont rares), dégustez ces instants en sa compagnie, goûtez le plaisir de se sentir belle et désirée l’espace d’une nuit et le lendemain levez-vous comblée…
Repost 0
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 17:33

Tiens un vieux truc que j'avais écrit en mai 2005, que popine Katell avait conservé pour moi (heureusement qu'elle est là car sinon je sais pas comment j'aurais fait...)

Tout d'abord pour mes popines de la SG n'allez pas croire que je n'ai pas voulu vous amener la tarte parce que je n'avais pas envie, ça m'embête assez de devoir manger une tarte complète...

En rentrant ce soir j'ai regardé comment se portait ma tarte; pour faire un rapide résumé de la situation je rappelle que je n'avais eu aucun problème avec la couche de choco noir, que la couche de choco lait ne voulait pas durcir et que du coup la couche de choco blanc n'a pas voulu non plus, en désespoir de cause j'avais tout foutu au congel dans la nuit de samedi à dimanche histoire de l'aider un peu, dimanche matin au réveil oh miraclette! tout avait l'air parfait, j'avais donc décidé de la rapatrier vers des températures plus clémentes, la partie haute du frigo, car la pâte sablée congelée c'est pas terrible, j'avais donc baissé la température de mon frigo en partant de manière à ce que ce soit bien froid quand même.

Je reviens donc ce soir et là c'est la cata! la tarte est à servir à la louche et à manger à la paille, c'est intransportable dans le métro (ben oui en voulant bien faire j'ai mis du chocolat jusqu'en haut) je suis écœurée.

On a goûté avec C. c'est bon (quoique un peu trop sucré à mon goût) j'ai donc décidé de creuser encore l'idée.

En attendant, je pense faire une tarte sablée avec ma base de chocolat noir et de la poire, puis retravailler la crème au choco blanc et en faire une tarte avec des framboises... il est bien évident que mes chères collègues serviront de cobaye dès que l'une des tartes aura une consistance me permettant de la servir dans autre chose qu'un bol...

Bon ben y’a du boulot !

 

 

 

Repost 0
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 02:12

Heureusement que je m’en suis aperçue et que j’ai eu la gentillesse de lui descendre…

 

Alors à la demande générale de mes invités voici le menu détaillé de ce soir.

 

Pour 5 convives + un doggy bag, il vous faut plein de trucs !

 

1 pépette, son mec et 3 shoupinettes (mention spéciale pour T. qui a survécu au blablatage intensif de 4 nénettes loin d’être timides, introverties et d’avoir la langue dans leurs poches)

 

15 verrines (j’en ai pas trouvé, j’ai acheté des verres à shots, donc la prochaine soirée sera sans doute une soirée beuverie pour rentabiliser l’investissement !)

 

un peu de saumon fumé

 

du guacamole

 

du tartare de tomates confites

 

des chèvretines (une barquette c’est suffisant)

 

des bâtonnets de gressin pour la déco

 

du roquefort ou du bleu d’auvergne

 

du gingembre (penser à en mettre beaucoup plus la prochaine fois !)

 

de la crème épaisse

 

2 poires au sirop

 

mon super sel aux aromates

 

4 pavés de saumon

 

5 blancs de poireaux

 

de la ciboulette

 

7 crêpes (5 pour ce soir et 2 pour le doggy bag, car maintenant j’œuvre aussi pour le repas du lendemain de cette personne ayant des difficultés à comprendre comment remplir son frigo et surtout comment se servir de ce qui s’y trouve !!)

 

des fruits

 

du chocolat

 

un peu de crème fleurette

 

des chamallows

 

des madeleines

 

 

 

Rentrer complètement en panique et survoltée, et commencer comme d’hab par un rapide tour d’appart’ voir si ce dernier est présentable (c’est incroyable ce que je suis devenue ordonnée depuis que je vis seule, personne n’en revient, moi la première et mes parents encore moins !!! ), faire en vitesse la pâte à crêpes (yes j’ai acheté les œufs je suis une vraie fée du logis) laisser reposer. Couper en rondelles les blancs de poireaux et les mettre à cuire avec un peu de beurre, du sel et du poivre. Disposer vos verrines sur un plateau (vérifier que votre plateau rentre dans le frigo avant peut s’avérer utile, voir même très utile !) Ecraser les chèvretines avec un peu de crème épaisse. Au fond de 5 verrines mettre une cuillère à café de tartare de tomates confites, puis une bonne cuillère à café de chèvretine, saupoudrer de sel aux aromates. Bravo vous venez de réaliser vos premières verrines ! Ça mérite quand même pas une ola mais c’est pas si mal, on fera peut être quelque chose de vous… Couper le saumon fumé en dès et le disposer au fond de 5 autres verrines, ajouter une cuillère de guacamole et un bâtonnet de gressin. Surveiller évidemment la cuisson des poireaux mais comme vous êtes en mode multifonctions en permanence cela est du domaine de l’évidence, quand les poireaux commencent à être cuits ajouter les pavés de saumon et bien mélanger pour qu’ils s’émiettent et laisser cuire à feu doux. Ecraser le roquefort avec un peu de crème et ajouter le gingembre (beaucoup de gingembre) haché. Déposer le mélange au fond des 5 dernières verrines ajouter un morceau de poire.

 

Faire vos crêpes, ouvrir à la shoupinette adepte du quart d’heure aixois qui est en avance !!! (vous le croyez ça ?? vous avez raison, en fait je lui avais envoyé un sms pour qu’elle arrive plus tôt pour me donner un coup de main). Recevoir vos invités comme il se doit et servir l’apéro, blablater et passer à table. J’ai servi mes verrines telles quelles sur le plateau c’est sympa niveau présentation. Laisser vos invités parler tranquillement pendant qu’une shoupinette et vous confectionnez les aumônières de saumon (c’est très simple : mettre le mélange saumon/poireaux au centre d’une crêpe et refermer comme une bourse à l’aide de 2 cure-dents) parsemer de ciboulette pour la déco (merci shoupinette pour ton aide c’était très gentil, j’apprécie énormément ta fibre artistique !) Continuer le repas en disant du mal de la terre entière et passer tranquillement au dessert. Faire fondre du chocolat avec un peu de crème fleurette, peler et couper les fruits en morceaux, coupez les madeleines, ouvrir le paquet de chamallows, tout mettre dans des assiettes et coupelles, sortir votre appareil à fondue au chocolat et tout amener sur table laisser vos invités se battre avec le chocolat un peu trop épais (rajouter un peu de crème au besoin).

 

Conclusion : une soirée très sympa, ravie d’avoir revue pépette et son jules (dans la mesure où toutes mes copines c’est pépette, cocotte ou shoupette vous n’avez aucune idée de qui je parle…), j’ai trouvé le plat un peu fade (mais très bon) il faudrait rajouter une épice je pense. Mais mes cobayes étaient une fois de plus ravis de l’expérience. Sinon devinez qui a failli partir sans son doggy bag ???

 

Repost 0
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 22:02

Cette fois c’est sûr, je suis blonde, et mes jolis cheveux châtains ne sont en fait qu’un subterfuge pour cacher ma stupidité à la face du monde !

 

Je suis partie faire quelques courses ce soir pour le dîner de demain, il me fallait des œufs pour l’un des plats. Je suis donc sortie avec mon super caddy de mémé orange fluo (c’est pas beau de se moquer !!!) que j’ai rempli allègrement de produits tels que du papier toilette assorti à mon intérieur (si ça c’est pas la classe), du chocolat (mais ça c’est pour le dessert de demain) ou encore de l’infusion à l’ananas tellement dégueu que je l’ai refilée à des voisins (ils y connaissent rien  en thé et autres…) Bref je ressors allégée de presque 60 euros je rentre chez moi, vide mon petit caddy tout ça pour me rendre compte que évidemment j’ai oublié les œufs… Vous allez me dire « mais ça arrive à tout le monde, ne t’inquiète pas » sauf qu’à moi c’est chaque fois que je vais faire les courses et même quand je fais une liste, c’est à croire que je suis atteinte de cécité et d’amnésie partielles et ponctuelles quand il s’agit de lire un papier dans un supermarché… C’est navrant, lamentable vraiment je mérite des claques. Bien qu’en ce moment c’est souvent que je mérite des claques (certains sauront de quoi je parle…)

 

Sinon tout le monde attend les résultats de ce grand concours qui a rassemblé plus de participants que je ne le pensais ! Merci d’ailleurs à tous d’avoir mis votre cerveau en ébullition pour moi.

 

Nath sera l’invitée d’honneur à ma prochaine soirée cobaye (pour demain elle nous fait sa chieuse, nan pas taper !!!)

 

Lunamoon se verra offrir une barrette de macarons Ladurée (faudra que tu me dises les parfums que tu préfères)

 

Alain a gagné un pot de ma célèbre confiture de lait que même le mari de ma cousine qui rêve de me balancer par la fenêtre il l’adore !

 

Ohemeg n’est je crois pas fan de nutella, je lui propose donc de choisir la couleur du chocolat (noir/blanc/lait) et je lui trouve une tablette qui déchire !!!

 

Je demande aux gagnants la possibilité de publier leurs textes. Il y a aussi 2 gagnantes qui n’ont pas de blog : Cécile et Marie-Audrey, elles goûteront mes essais de demain soir…

 

 Bref tout ça pour vous dire que je voulais commencer à prendre un peu d’avance pour pas être charrette comme d’hab et voilà c’est encore raté. Bon les shoupinettes si vous lisez ce post avant 17h, ça vous dit pas de rappliquer dès que possible pour me filer un coup de main car là ya  bien du boulot pour trois !!

 

Repost 0

Dernières Humeurs