Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Prunette
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...

Quoi qu'on trouve

En exclu tout sur la nouvelle série d'NRJ 12 : L'actu des stars, le guide des épisodes, les photos... Nan mais et puis quoi encore??? Ici c'est pas un blog d'ado boutonneux ! Vous trouverez ici la vie de ma petite personne : pensées, recettes, rendez-vous galants foireux... bref la vie comme elle est. 

 

Recherche

Vieilleries

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 10:08

Hier soir, XY m’a invitée au théâtre, puis à dîner. J’en imagine déjà certaines derrière leur écran en train de se dire « elle nous a vraiment pris pour des biscuits au soja il y a quelques mois quand il est revenu ». Mais non pas d’affolement, j’ai bien dormi chez moi hier soir et mes fringues ne m’ont quitté qu’au moment de me mettre au lit !

Ce point éclairci, passons au plat de résistance : Les deux timides. C’est XY qui avait choisi la pièce et bien laissez-moi vous dire qu’il a très bon goût en matière de théâtre (sûrement plus qu’en musique). C’est drôle et surprenant ! La prestation des comédiens est excellente. J’ai même retrouvé la tapisserie des toilettes de ma grand-mère ainsi que sa boîte à glaçon ! Nous avons vraiment passé un très bon moment. 

Anatole aime Cécile, Cécile aime Jules (et ça se comprend, il est charmant !), Jules aime Cécile. Jules est timide et n’ose pas se déclarer, le père de Cécile est timide et n’ose pas dire non !

Amis parigots et banlieusards prenez le métro jusqu’à Parmentier, vous verrez c’est très sympa (pas la ligne 3, la pièce)

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 13:42

Samedi, après avoir passé l’après midi dans la nouvelle garçonnière de Pata Negra (oui enfin s’il arrive à emballer une fille avec l’éclairage de son séjour et ses poignets de porte en forme de sex toy moi je bouffe Titus mon cactus de bureau !) j’ai été au ciné avec Mamzelle Y. Mon côté petite fille nous a mené voir La Princesse et le Grenouille, le dernier Disney.

C’est tout mignon. Par contre, ça ne donne pas l’espoir de rencontrer un prince charmant ou même d’ailleurs un crapaud charmant. En réfléchissant là-dessus, j’ai toujours été persuadée qu’embrasser un crapaud (ou une grenouille) donnait de l’urticaire (à cause du mucus) et que, par conséquent, les chances de trouver par la suite un homme à embrasser était grandement diminuées, voir même réduites à néant ! A croire que les princesses ont des super pouvoirs ou une résistance à l’urticaire hors du commun…

Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 09:11

Maire-Jolie m’a gentiment fait passer un tag : 7 choses à emporter sur une île déserte.

J’ai adoré son post car on voit bien que c’est une femme avec l’instinct de survie (avec le système pour dessaler l’eau de mer) et le sens pratique (avec la caisse de bon vin, quoi que je doute que les conditions de conservation soient optimales sur une île déserte…). D’ailleurs il existe des plantes qui remplacent aisément le dentifrice…

Je pars du principe que sur mon île il y a de l’eau potable et quelques fruits et racines comestibles et de l’ombre avec des palmiers.

Pour ma part j’emmènerais une machette, outil qui sert à tout (sauf à tuer les zombies, dans ce cas là l’outil le plus pratique est le pied de biche, mais je m’égare) aussi bien à détacher les fruits des arbres, coupez la bouffe ou des branches pour faire un abri.

Mes lunettes, multi-usages : déjà parce que je suis très myope et ensuite parce qu’avec le soleil je pourrais faire du feu.

Un sac de couchage imperméable : simplement parce que les nuits sont fraîches et que l’on n’est jamais à l’abri de pluies torrentielles.

Un bouquin, seulement un ? Euh je dirais Les annales du Disque Monde de Pratchet. 25 volumes ça devrait me permettre de tenir un moment ;) Vraiment un seul ? Pff j’hésite entre  Un miracle en équilibre  de Lucia Etxebarria, Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda, et La maison aux esprits d’Isabel Allende. Mais peut être qu’un livre sur les différentes plantes/racines/fruits comestibles dans la nature serait plus judicieux…

Du matériel de pêche, parce que les fruits et les racines c’est bien joli mais des protéines ça serait pas du luxe.

Une pince à épiler parce que, sait on jamais, il suffit que je reste avec mes poils aux pattes pour qu’un autre naufrager se pointe et qu’en plus il soit beau comme un dieu ! (ça c’est la loi de l’emmerdement maximum, ça marche à chaque fois avec moi). Cela me permettra aussi d’enlever les échardes que j’aurais dans les mains à cause de la construction de l’abri et d’un radeau.

Encore un ? Euh ya du Wi Fi sur mon île ? ;) Une trousse de premiers secours, avec des comprimés genre antidouleurs et anti-diarrhée (on sait jamais, une erreur sur la nature d’un fruit ou d’une plante est vite arrivée, surtout sur une île déserte), du désinfectant (la machette c’est dangereux), pansements and co, un aspi venin, du spray anti-moustiques, de la crème solaire et de la biafine, un carré de chocolat noir (ça c’est vitale) et des capotes (comme pour la pince à épiler)

 

Le compte y est !! Bon suis sympa je refile le bébé à Lolox et S. de L. mais en fait c’est juste pour les embêter ;)

Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 14:21

Outre le fait que l’autre abruti n’est pas décidé à me lâcher la grappe et ce bien que je lui balance tout ce que j’ai sur le cœur et même plus encore, hier un autre crétin a fait sa réapparition.

J’avais rencontré Max au début du mois de novembre (merci le google agenda), bonne soirée mais apparemment pas charmé plus que ça ni d’un côté ni de l’autre, puisque ni l’un ni l’autre n’avait donné suite à cette rencontre. Hier matin sms d’un numéro inconnu « salut, comment ça va que deviens tu ? » Après quelques sms on en vient au réel motif de sa réapparition, « oui en fait j’ai bloqué sur ta poitrine, ça te dirait de passer voir mon nouvel appart cet après-midi ? ». Ben voyons, en gros je ferai un pauvre 85 A je ne serai pas du tout intéressante, j’adore…

Et notre ami R. m’a fait comprendre (ou alors je suis vraiment à côté de la plaque) qu’en fait il attendait la femme de sa vie, mais qu’en attendant je pourrais éventuellement faire bien dans son pieu au moins une fois.

Et puis merde!

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 15:45

Il y a quelques semaines, j’ai passé un entretien pour un nouveau poste. C’était quelques jours après le décès de mon petit cochon. J’avais un teint de merde, j’étais dans le gaz. Raison de plus pour mettre le paquet. Petite tunique framboise, pantalon noire classique, hauts talons noirs et maquillée avec goût, assez pour masquer le manque de sommeil et la tristesse mais pas assez pour aller faire le trottoir. Je me suis défoncée, j’étais à l’aise et j’ai vraiment donné le meilleur dont j’étais capable car le poste m’intéressait et correspondait à mes attentes. Mon interlocuteur avait l’air conquis, il m’a même donné un accord oral pour le poste !

Mais voilà après m’avoir fait poireauter pendant plus de 4 semaines, le verdict vient de tomber. Je ne suis finalement pas retenue. Je suis déçue, je suis en colère : pourquoi me dire oui si c’est pour me dire non maintenant ? Je suis triste et un peu découragée, je ne trouve rien qui me corresponde vraiment. Suis-je condamnée à rester sur ce poste de merde sans intérêt ? Aller ce soir je m’accorde un peu de réconfort sous la forme de chocolat citron gingembre et dès lundi je m’y remets !

Repost 0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:07

Ce matin, une de mes amies m’a annoncée qu’elle retournait à la vie en solo. Les raisons invoquées sont assez nombreuses, mais certaines m’ont parue assez étranges comme cette histoire de vaisselle. Lui n’a pas lavé les 2 trucs qu’elle avait laissés dans l’évier le midi car elle était malade alors qu’il a lavé tout le reste ! Cela m’a tout de même fait réfléchir. Une chose pareille ne me serait jamais venue à l’esprit (le coup de la vaisselle, pas de réfléchir). Dans mon idée quand on décide de vivre avec quelqu’un on partage tout, et pas seulement les parties de jambes en l’air. Les tâches domestiques, les coups durs, les moments de joie. Comment peut on dire à quelqu’un « Quand tu salis un truc tu le laves, ce n’est pas à moi de le faire » ? Et je ne parle pas d’une couscoussière ou d’une casserole pleine de sauce ayant accroché ! Peut-on envisager une vie à deux en pensant solo ? Etre en couple depuis un an et acheter un appart de célibataire ? Accepter de vivre avec l’autre mais juste tolérer son animal de compagnie ? Et encore beaucoup de contradictions du même genre.

Je tiens à préciser que je ne doute pas des sentiments de cette personne envers mon amie, je crois juste qu’il a des habitudes de vieux garçons un peu trop bien ancrées qui feront sans doute qu’il finira seul s’il ne fait rien pour changer.

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 11:52

Voici en quelques mots les 72h marathon que j’ai passées avec mes parents et ma sœur. Je pourrais vous raconter tout ce qu’on a fait dans le détail, comment on a tout explosé à Guitar Hero, le super brunch de dimanche, les heures passées à arpenter le musée du vin, l’efficacité dont on a fait preuve à Disneyland pour faire tout ce qu’on voulait en un temps record, la bonne surprise culinaire au Blue Lagoon, et cette superbe représentation du Roi Lion à Mogador hier soir… Mais en fait, non.

Ça m’a juste fait du bien de les voir. La situation actuelle étant peu brillante (avenir professionnel incertain, perte de mon petit cochon, teuf des microbes et infections dans mon petit organisme), passer 3 jours sans se soucier de rien fut pour moi une véritable parenthèse, un petit bonheur fort agréable.

Repost 0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 09:03

Oui je sais. J'ai été malade et je devrais me reposer, surtout que Mimine ma mère et ma soeur débarquent dimanche. Au lieu de ça je mène une vie à 200 à l'heure depuis le début de la semaine ! Entre rencontre à 8h du matin, cours de danse, expédition chez Casto, concert... je n'ai pas arrêté ! Mais j'aime ma vie comme ça. Et hier, petit dîner entre voisines. Un délice ! Verrines de Miss Laeti, St Jacques à la fondue de poireaux de Jolie Cath et ma délicieuse mousse de mangue au gingembre accompagnée de gavottes. Bref un petit dîner bien sympathique ! Et comme j'avais encore de l'énergie à revendre, j'ai réalisé une galette des rois au chocolat pour mes collègues. Si quelqu'un sait où trouver le bouton On/Off qu'il l'actionne...

Repost 0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 09:59

Il y a quelques jours, j’ai rencontré sur ce site où tu peux adopter tout et n’importe quoi (et surtout n’importe quoi) R.

R. est tout à fait sympathique, on parle de choses assez variées comme de marmottes en peluche qui chantent le yodléhihou, des pistes de ski dans les mall à Dubaï, ou de ballets. Et nous décidons de nous rencontrer rapidement autour d’un verre.  Mais nos emplois du temps respectifs font que nous en manquons dans les prochains jours. Entre dîners, cours de danse et départ au ski pas moyen de trouver un créneau avant le mois de février. Qu’à cela ne tienne, lançons-nous un défi : le petit dej !

Rendez-vous à 8h à la Défense autour d’un jus de fruit et d’un pain au chocolat. Pour moi c’était mon heure, pour lui ce fut un peu dur de se lever ce matin, mais il a quand même vaillamment relevé le défi. Je l’ai trouvé très séduisant, et intéressant. Mais je ne suis pas sûre que le charme ait opéré de son côté… On verra bien…

Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 11:34

Hier moment de joie immense, une fois de plus j’ai pris des billets pour cette destination si chère à mon cœur qu’est Madrid. Me lasserai-je un jour de partir là bas ? En règle générale, j’évite de retourner aux endroits où je suis déjà allée. Mais Madrid exerce sur moi son pouvoir envoutant et attachant, tel une histoire d’amour qui vous fait quitter le sol. Donc une nouvelle fois, petit séjour avec Lolox (la mejor compañera de viaje posible) en avril pour lui faire découvrir la Ciudad de mi corazon au printemps et cette fois ci nous irons même jusqu’à Granada ! De chouettes moments en perspective ! Avant cela j’irai me geler les fesses à Berlin chez Petite Oë et entre temps je pense que mon banquier va me tuer. Mais qu’importe, ma survie est à ce prix là !

Repost 0

Dernières Humeurs