Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Prunette
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...
  • Trentenaire, célibataire à temps partiel et chiante à temps plein ! Dynamique, sensible, je vois le monde avec humour à travers mes yeux de myope, et c'est pas triste...

Quoi qu'on trouve

En exclu tout sur la nouvelle série d'NRJ 12 : L'actu des stars, le guide des épisodes, les photos... Nan mais et puis quoi encore??? Ici c'est pas un blog d'ado boutonneux ! Vous trouverez ici la vie de ma petite personne : pensées, recettes, rendez-vous galants foireux... bref la vie comme elle est. 

 

Recherche

Vieilleries

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 00:00

Noël par 38° dehors c'est assez étrange. Être dehors en plein milieu de la nuit de Noël avec une robe d'été a de quoi déconcerter...

 

Dans la soirée ma mère et ma soeur m'ont envoyée des sms: Joyeux Noël, on pense bien à toi, on en est au foie gras (je me serais bien passée de ce détail vu que l'Uruguay n'est pas réputé pour sa gastronomie...)

Au dîner nous avons eu (après une tonne et demi d'amuses-bouches sur lesquels j'avais fait grandement l'impasse, pensant que le repas aller être gargantuesque) 2 tranches de pollo relleno (prononcé pocho recheno), du poulet farci avec des légumes (poivrons en majorité) servi froid et en tranches avec de la salade de carottes râpées et d'ananas et c'est tout ! Pas de fromage, pas de 13 desserts avec des fruits, les 4 mendiants et tout et tout (bon là encore ça se comprend). Au lieu de ça, nous avons eu droit à un festival de gâteaux à la génoise et une tarte aux fruits rouges (avec une espèce de génoise en dessous). Les Uruguyaens ne sont vraiment pas très doués en dessert. Cela me rappelle un peu les gâteaux pleins de crème et de génoise que l'on peut trouver dans le 13ème à Paris.

 

A minuit, après s'être souhaité un joyeux Noël, nous sommes descendus dans la rue où beaucoup de Montevideanos étaient de sortie pour lancer des feux d'artifice. Pendant une vingtaine de minutes, il y avait des feux de partout dans les rue, des bruits de pétards. Puis nous sommes remontés et le Père Noël était passé, pour la plus grande joie des petits cousines de Jorge.

Vers 2h00 du matin, nous sommes allés sur la Rambla où se retrouvaient la moitié des Montevideanos avec une bière pour se balader et discuter.

Rentrés vers 5h, levés à 9h et à 11h à l'aéroport pour se rendre compte que notre vol pour Santiago de Chile a été annulé et que personne ne nous a prévenues. Après une petite heure à hurler/négocier nous voilà parties pour Sao Paolo (un petit tour au Brésil ça nous manquait) puis en transit, à la recherche d'un membre de Air France pour obtenir des boarding pass. Après une douzaine d'heures de vol, nous arrivons un peu groggyes à Paris et là le drame: mon joli sac à dos Quechua rose de fille n'est pas dans les bagages !  (J'ai mis 10 jours à le récupérer) Je rentre chez moi et drame de nouveau : de la fièvre, des vertiges, des nausées. La sensation d'avoir la gueule de bois sur un bateau en pleine mer démontée.

C'est décidé la prochaine fois je ne rentre pas !!

 

PS : Les photos pour les 2 derniers posts arrivent !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dernières Humeurs